Depuis quelques temps en Guinée, N’Faly Camara, fait l’objet de plusieurs menace de la part des individus méconnus. Une situation, qui d’ailleurs l’oblige à vivre dans un climat de peur et de méfiance. Selon ce technicien à la régie du groupe de presse  Gangan  (GRT), il aurait échappé une fois à un assassinat planifié par des inconnus.” a expliqué ce mercredi 07 novembre 2017, N’fanly Camara, technicien à la régie du groupe de presse  Gangan (GRT).

La problématique de l’insécurité préoccupe plus d’un en Guinée. Des citoyens continuent de perdre la vie sans que leur bourreau ne soit retrouvé. Une situation, pousse bon nombre de citoyens à quitter le pays. C’est le cas de N’fanly Camara, qui a faillit être tué par des individus doté d’une arme blanche. ” Dans la nuit du mardi 06 au mercredi 07 novembre, lorsque je quittait le travail tardivement dans les environs de 1 heure du matin, j’ai été agressé de morte par deux individus armé en civiles.  J’ignore leur identités, les deux personnes mon appelé par mon nom propre, lorsque je rentrais chez moi il mon dit leurs suivre j’ai refusé il on commencé à utilisé la force avec une arme Blanche comme je résistait et finalement ils ont  fuit quant  il ont aperçu l’arrivé d’un passant et je me suis échappé de justesse ignorant pourquoi moi. Donc, depuis lors j’ai peur pour ma tête après la mort de plusieurs hommes de média comme Mohamed koula Diallo assassiné  aussi Cherif Diallo porté disparue tragiquement depuis 3 ans  et sans suite donc depuis ce jours je vis avec cette boule de peur au ventre.

Par ailleurs, la victime est aussi revenue sur la genèse de son histoire lié à cette tentative d’assassinat dont-il.ferait l’objet.

“Tout ce cauchemar a commencé le 28 octobre 2017,  jour du décès  Alseny Duplexe Sylla un journaliste animateur en langue nationale du Groupe  Gangan. Notre structure de presse étant en deuille toute la boîte, donc la régie, c’est décidé de mettre la musique funèbre comme fond sonore sur les ancienne émission du défunt pour lui rendre hommage. Deux jours après, toutes les rumeurs sur la base d’une désinformation sur la mort du président. Le 30 octobre 2017, une décente musclée des militaires au sein de la boîte, qui a conduit à des arrestations. Ensuite, nous avons été tous amené à la Gendarmerie, après une longue journée sans suite  le Directeur Général du groupe et resté seule jusqu’aux 31 octobre du coût toute la presse  privée du pays y compris nous on s’est mobilisés afin de partir  manifester pour la libération de nos confrère devant la Gendarmerie éco 3. C’est là-bas tout le désastre a commencé avec une répression sanglante, lors de la confrontation et finalement on a pris la retraite car on pouvait résisté longuement” a témoigné N’fanly Camara, technicien à la régie du groupe de presse  Gangan (GRT).

A préciser, que la victime N’Faly Camara a été recruté depuis 2013 à Gangan Radio Télévision. Il est né le 25 juin 1991 à kissidougou, c’est en Guinée Forestière.

Planetenews.info

(00224) 622-209-207

Sow88oumar@gmail.com

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici