Au nord-est du Nigéria, des villageois portent le deuil de dix habitants, tués dans des 2 attaques distinctes menées par Boko Haram au nord-est du pays. Quatre civils ont été tués dans le village de Kurmari, et 6 autres dans le camp de Gwoza.

Ali Ibrahim Buba, un réfugié de Gwoza, raconte :

“Vers 11 ou 12 heures, des hommes sont venus et ont tué six habitants du camp de déplacés de Gwoza. D’autres victimes ont été évacuées par la suite. Beaucoup de femmes ont été enlevées dans la brousse et jusqu’à présent elles ne sont jamais rentrées chez elles”.

L’armée nigériane était parvenue à neutraliser cinq terroristes de Boko Haram et secouru sept villageois, lundi.

L’insurrection jihadiste a causé la mort de plus de 36.000 personnes et fait près de 3 millions de déplacés dans le nord-est du Nigeria.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici