Plusieurs explosions très puissantes ont eu lieu à proximité de l’aéroport de Kaboul, jeudi. Selon une source française à Europe 1, il s’agit d’un attentat-suicide, survenu à cinq jours de la fin des évacuations américaines depuis la capitale afghane. Plus de 13 personnes sont mortes, et plus de 50 blessées. L’État islamique a revendiqué l’une de ces attaques.

Plusieurs explosions se sont produites jeudi à proximité de l’aéroport de Kaboul. “Nous pouvons confirmer une explosion à l’extérieur de l’aéroport de Kaboul“, a tweeté jeudi après-midi John Kirby, le porte-parole du Pentahone. Selon les informations d’Europe 1, il s’agit d’un attentat-suicide, indique une source française. Emmanuel Macron a de son côté indiqué qu’il y avait eu “plusieurs explosions“, ce que de nombreux médias ont indiqué par la suite. Entre 13 et 20 personnes sont mortes, avec plus de 50 blessés, selon les talibans. L’une de ces explosions a été revendiquée par l’État islamique.

Douze militaires américains ont été tués et quinze autres blessés dans ces attentats-suicides, a indiqué un haut responsable militaire américain, en précisant que les évacuations d’Afghanistan se poursuivaient malgré tout. “Deux djihadistes considérés comme appartenant à l’EI se sont fait sauter à Abbey Gate, suivis par des jihadistes de l’EI armés qui ont fait feu sur les civils et les militaires“, a précisé le Général Kenneth McKenzie, chef du commandement central américain chargé de l’Afghanistan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici