Le ministre de la pêche, de l’aquaculture et de l’économie maritime, depuis Kasonyah a réagit ce jeudi matin sur la situation, qui prévaut à Coyah au tour d’une invasion rebelle. Pour Frédéric Loua, il s’agit effectivement des navires de pêche avancé, qui étaient basé à Dubréka qui ont été arraisonné. Pour information, ces dernier temps mon département a aussi pris des dispositions pour déguerpir tous les occupants des lieux publics, parce que certaines de ses compagnies sont installées sur des sites “négrier” de Boffa. C’est à effet, que j’ai pris la décision de déguerpir tout le monde. Donc la mission est allée fermer tous ses sites, qui sont sur le littoral. Entre tant la décision a été prise aussi pour interdir la pêche artisanale aux étrangers “chinois” parce qu’ils sont très nombreux dans la pêche artisanale. Je rappelle, que c’est un domaine, qui est réservé exclusivement aux nationaux. Mais pendant, que je tenais cette décision de fermeture, il y avait des navires en mer qui étaient en train de pêcher. Donc, pour Boffa, quand la situation a été remonté pour débarquer les produits de pêche. J’ai appelé les autorités de Boffa avec mes inspecteurs afin de faire en sorte que le déploiement se fasse à “Guèmeyé” pas sur les sites déjà fermé et cela exclusivement pour les navires, qui étaient en mer pendant qu’on prenait la décision. Du côté de Dubréka, la société, qui est en cause aujourd’hui était interdite de debarquer les produits de pêches à Dubréka.Quand, il m’on saisi, je leur ait dit puisque, je suis à Conakry vous pouvez venir au “petit bateau” débarquer devant nous et on bloque les navires ici, parce que les navires étaient en mer pendant qu’on prenait la décision. J’ai été très surpris d’apprendre qu’ils étaient du côté de Coyah.

Planetenews.info

(00224) 622-209-207

Sow88oumar@gmail.com

Commentaires

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici