Le ministre  de la justice, garde des sceaux ainsi que celui de l’administration du territoire et de la décentralisation ont procédé ce mardi 04 décembre à la présentation de leur projet budget pour l’année 2019. Un exercice, annuel qui permet aux membres du gouvernement d’egrainer les difficultés auxquelles sont confrontés leurs département mais également les priorités.

C’est au environ de midi que cette plénière a commencé. Au terme de l’appel nominal sur les 113 députés inscrits seulement 73 ont répondu present. Le ministre de la justice, garde des sceaux a tout d’abord rappelé le rôle et la mission de son département, avant de deballer le projet de budget de son département au compte de la loi de finances initiale 2019. Devant les députés, Me Cheick Sako, a annoncé que celui-ci s’élève à 150 milliards 385 millions 607 milles GNF contre 90 milliards 701 millions 543 milles GNF au compte de la LFI 2018, soit un accroissement global de 60%, tous titres confondus.

Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation quant-à lui, a présenté le bilan des activistes réalisées en 2018 avant de soumettre son projet de budget pour l’exercice 2019. ” Le projet de budget de mon département se chiffre à la somme de 494 milliars 268 millions 898 mille francs guinéens, contre 328 milliards 463 millions 436 mille francs guinéens en 2018 soit une augmentation de 50.47 %” a laissé entendre le Général Bouréma Condé, ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation.

Au terme des exposés, les deux ministres ont également eu droit à faire face aux multiples questions des députés. Des questions, qui pour la plupart d’entres elles ont été orientée au contentieux électoral.

Planetenews info

(00224) 622-209-207

Sow88oumar@gmail.com

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici