Malgré les progrès enregistrés au cours de ces dernières années, le secteur de la santé en République de Guinée reste encore confrontés à des défis. En conférence de presse ce lundi 13 mai 2019, le ministre en charge dudit département est largement revenu sur les défis et perspectives en vue pour le développement du domaine sanitaire guinéen.

La faible participation des communautés dans la gestion des problèmes de santé, la faiblesse du mécanisme de redevabilité, l’insuffisance de l’offre des soins en infrastructures sanitaires normalisées pour répondre à tous les besoins, l’insuffisance du personnel de santé sont entres autres préoccupation du ministère que le ministère entend corriger. Les perspectives pour les prochaines années seront bâties au tour des principes du développement de la santé publique avec pour priorités la lise en avant de la prévention par rapport aux soins. A cela s’ajoute la recherche de l’efficience fans l’utilisation des technologies. Dans ce cadre, les priorités seront axées sur la reforme de la gouvernance sanitaire, la promotion de la santé publique, le développement de la santé communautaire, l’amélioration de l’offre de soins, le renforcement des ressources humaines, la lutte contre la corruption et la surfacturation, le contrôle du marché illicite des médicaments et prestations de soins.” A confié Dr Édouard Niankoye Lamah, ministre de la santé.

Une conférence presse du ministre, qui marque le 14e passage des membres du gouvernement au compte des différentes communication.

Planetenews.info

(00224) 622-209-207

Sow88oumar@gmail.com

Commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici