Les habitants du quartier Kaporo-Sannou ont bénéficié ce samedi 27 juin d’un important lot de masques de protection contre la pandémie de Coronavirus. L’initiative est des jeunes de la Diaspora guinéenne qui vivent aux États-Unis ainsi que d’autres volontaires de la capitale guinéenne. A travers ce geste les donateurs entendent contribuer dans la riposte contre le Covid-19.

C’est une campagne de distribution de bavettes qui s’est faite dans la commnune de Ratoma, plus précisément dans le quartier Kaporo-Sannou. Des boutiquiers, vendeurs ambulants, conducteurs d’engins (véhicules, motos), ainsi que des foyers démunis ont pu bénéficié de ce don de masques de protection. Pour le représentant des donateurs, cette oeuvre de charité est la suite d’une opération qui s’est déroulée déjà dans certaines municipalités de Conakry.

“Nous avons un objectif de partager au moins 15 milles masques. A date nous sommes à environ 6 milles masques. Du  coût, il nous reste une grande quantité de masques à produire encore. Cette activité est réalisée à travers le soutien des jeunes amis basés aux États-Unis. Je veux parler de Oumar Dinn Camara et Mariame Sylla de Waacares, Batouly Camara de WAKE. Sans oublier un autre bailleur Boubacar Biro Diallo de Third World qui a investit et qui d’ailleurs a son logo sur les masques. Pratiquement ont les remercies très bien et nous espérons qu’ensemble nous pourront mobiliser au temps de masques”, a confié Dr Abdoulaye Diallo, jeune volontaire et représentant des donateurs.

Un cadeau de bavettes qui a été effectue par la structure “Guinée Hotesses”, composé d’une couche féminine.

“Nous sommes là, c’est pour faire des dons de bavettes. Une manière pour nous de s’investir dans la lutte contre le Covid-19. Le constat est que nombreux sont des personnes qu’on rencontre en longueur de journée qui n’ont pas de masque, d’où notre implication dans la distribution de masques aux citoyens dans les quartiers”, a laissé entendre Oumou Sofi Keïta, de Guinée Hotesses.

Les bénéficiaires par contre ne manquent pas de mots pour rassurer les donateurs.

“Je compte utiliser ce masque à bon escient et comptenue de la crise sanitaire,   je pense que c’est une solution pour éviter la pandémie du Covid-19. C’est vrai que ça étouffe mais, je me contante de le mettre pour être à l’abris de la maladie qui ne fais que des victimes”, a notifié Mory Seydou Traoré, citoyens.

Après cette étape, les initiateurs entendent toucher la communauté. Un travail qui selon Dr Abdoulaye Diallo se fera avec l’implication des sages et des autorités religieuses dont les zones sont touchées par la pandémie du Coronavirus.

Planetenews.info

(00224) 622-209-207

Sow88oumar@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici