La Confédération africaine de football (CAF) a interdit jusqu‘à nouvel ordre au Zimbabwe d’accueillir des matches internationaux à cause du mauvais état de ses stades, a-t-on appris ce mercredi 26 février, auprès de la Fédération zimbabwéenne (Zifa).

Cette décision a été prise après une inspection des stades menée en novembre par la CAF, qui a conclu qu’ils “ne satisfaisaient pas aux normes”, a précisé un porte-parole de la Zifa, Qolisani Gwesela, dans un communiqué.

L‘équipe nationale du Zimbabwe devra donc disputer sa rencontre contre l’Algérie, prévue en mars dans le cadre des qualifications pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021, sur terrain neutre dans un stade étranger.

“Nous utilisons des stades qui ne satisfont pas aux exigences de la CAF et de la FIFA (la fédération internationale) depuis un moment maintenant, nous devons réagir”, a concédé M. Gwesela en s’excusant auprès des supporteurs.

Le Zimbabwe est englué depuis vingt ans dans une crise économique sans fin, qui s’est récemment aggravée avec le retour de l’hyperinflation, des pénuries de produits de base et des coupures d‘électricité généralisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici